Bienvenue - Welcome!

Bienvenue sur le blog de la Relation BtoB ! Welcome to the B2B Relationship Blog!
Ce blog se veut un lieu de partage pour tous ceux qui s'intéressent aux relations inter-organisationnelles. Son auteur aime l'idée d'un "slow blog" où l'on s'arrêterait pour penser un peu... This blog aims at becoming a sharing platform for all those interested in inter-organizational relationships. Its author likes the idea of a "slow blog" where you take time to think for a while...
Sur la page de bienvenue, vous trouverez des points de vue, des discussions sur les sujets indiqués, des billets d'humeur, des commentaires de lectures, des infos et agendas, et ce que nous en ferons collectivement ! On the welcome page, you will find points of view, discussions on labelled topics, reactions, comments on readings, information and agenda posts, and what we shall collectively make out of it!
Sur la page "Formation", vous trouverez des solutions de formation, soit en tant que participant, soit en tant que formateur... A ce propos, est-ce toujours celui que l'on croit qui apprend le plus ? On the Training page, you will find training solutions, either as a trainee or as a trainer, especially teh author's published cases... By the way, are those who learn most always the ones we think...?



mardi 29 mai 2012

Relation BtoB : Alicia Roso, Chef de Produit Marketing, SEPPIC

Relation BtoB - Aussi une affaire de femmes : 

Témoignage d'Alicia (1/10) 
Et jeudi prochain 31 mai 2012, rencontrez Ayten



Alicia est depuis 2006 Chef de Produit au sein du département Marketing de SEPPIC, filiale d’AIR LIQUIDE spécialisée dans la fourniture d'ingrédients pour l’industrie, la pharmacie et la cosmétique. A ce poste, elle a pris en charge successivement trois lignes d’ingrédients stratégiques. Alicia a commencé son parcours professionnel chez SEPPIC en 1986 comme Technicien de Laboratoire Cosmétique, après deux années de Pharmacie suivies d’un BTS Esthétique-Cosmétique. Après une dizaine d'année de pratique et deux remplacements de son supérieur hiérarchique direct, Alicia souhaite participer davantage à la réflexion sur les projets de recherche et à l'analyse des résultats. Aussi prépare-t-elle un diplôme d'ingénieur Diplômé Par l’Etat (option Chimie) qu’elle obtient en 1998. Elle accède alors à un poste d'encadrement d'une petite équipe de recherche et développement qu’elle occupera pendant huit ans avant de devenir Chef de Produit.

Quelle intuition, quelles motivations de départ ?


« Après 20 ans passés en Recherche & Développement, j'ai beaucoup hésité à passer au Marketing. Ce qui m'a poussée à évoluer vers cette fonction, c'est la passion pour la cosmétique et le désir d'aller toujours plus loin dans la valorisation des ingrédients. Peut-être aussi l'envie un peu utopique de mettre à profit mes connaissances techniques pour faire évoluer le marketing vers plus "d'authenticité" au service du client. En y réfléchissant aujourd'hui avec le recul, je réalise que c'était tout simplement une suite logique dans mon parcours sur la chaîne de valorisation de l'ingrédient.

Quelles sources de difficultés, quelles sources de plaisir aujourd'hui ?


« Les débuts ont été un enrichissement extraordinaire, une "explosion" de créativité dans des actions très opérationnelles, un apprentissage "sur le tas" à 100 à l'heure. Cependant, pour quelqu'un qui a passé tant de temps en recherche, il n'est pas toujours facile d’entrer dans la peau du « marketer. » L'impression d'être tiraillée entre "en dire trop" ou "pas assez", le souci de l'interprétation juste sont omniprésents. Par ailleurs, j'étais loin d'avoir appréhendé toutes les facettes du rôle de chef de produit... Après un début tambour battant, le besoin de mieux connaitre ce métier de marketing s'est rapidement fait sentir, c'est la raison pour laquelle j'ai suivi le cursus modulaire diplômant en Marketing BtoB à l'ESSEC. Grâce à cette formation, j'ai acquis des outils et un mode de réflexion qui me permettent d'être plus sereine. Après six années passées en Marketing BtoB, j'ai aujourd'hui la prétention d'être un « marketer » fréquentable ! »

Quelle place pour une femme dans cet environnement ?

« Dans le secteur des ingrédients cosmétiques, le marketing est traditionnellement une affaire de femmes ; il suffit d'aller dans un salon professionnel pour s'en apercevoir... Personnellement, je me suis toujours sentie à l'aise dans cet environnement où l'aspect technique est très présent. Finalement, homme ou femme, peu importe, seule la compétence et la compréhension du métier de nos clients compte ! »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire