Bienvenue - Welcome!

Bienvenue sur le blog de la Relation BtoB ! Welcome to the B2B Relationship Blog!
Ce blog se veut un lieu de partage pour tous ceux qui s'intéressent aux relations inter-organisationnelles. Son auteur aime l'idée d'un "slow blog" où l'on s'arrêterait pour penser un peu... This blog aims at becoming a sharing platform for all those interested in inter-organizational relationships. Its author likes the idea of a "slow blog" where you take time to think for a while...
Sur la page de bienvenue, vous trouverez des points de vue, des discussions sur les sujets indiqués, des billets d'humeur, des commentaires de lectures, des infos et agendas, et ce que nous en ferons collectivement ! On the welcome page, you will find points of view, discussions on labelled topics, reactions, comments on readings, information and agenda posts, and what we shall collectively make out of it!
Sur la page "Formation", vous trouverez des solutions de formation, soit en tant que participant, soit en tant que formateur... A ce propos, est-ce toujours celui que l'on croit qui apprend le plus ? On the Training page, you will find training solutions, either as a trainee or as a trainer, especially teh author's published cases... By the way, are those who learn most always the ones we think...?



jeudi 31 mai 2012

Relation BtoB : Ayten Turker, Chef de Produit Peinture Carosserie, AKZO NOBEL

Relation BtoB - Aussi une affaire de femmes :

Témoignage d'Ayten (2/10)
Et samedi prochain 2 juin, rencontrez Marie-Odile

Ayten est depuis six mois environ Chef de Produit chez AKZO NOBEL, l’un des plus grands  fabricant de peinture au monde. Elle est responsable du développement des marques de peinture carrosserie en France, comme "Sikkens" par exemple. Attirée par les sciences expérimentales dès ses premières années d’école, Ayten prépare les concours d’écoles d’ingénieurs et intègre l’ITECH, école d'ingénieur chimiste fortement orientée vers l'industrie, où l’on apprend la Chimie de Formulation : utilisation de produits chimiques de base pour mettre au point des produits de tous les jours comme la peinture, les cosmétiques, etc. Pendant ses études, avec plus de 18 mois passés en entreprises, Ayten découvre des fonctions clés dans des secteurs variés : R&D chez BECKER (formulation de peinture), Production chez LUXINDO (fabrication de lunettes en Indonésie), Management de Projets chez FAURECIA (équipement automobile), et Marketing avec une expérience "découverte" du monde de l'e-marketing. Elle décide de compléter sa formation d'ingénieur par un Mastère Spécialisé en Marketing à L'ESSEC, avec un stage de sept mois au sein d'ARKEMA en tant qu'Assistante Chef de Produit de la marque Altuglas®.

Quelle intuition, quelles motivations de départ ?

« Le chemin qui m'a menée vers le marketing en me détournant d’un parcours technique tout tracé s'est construit à travers les différentes expériences (professionnelles et scolaires) que j'ai pu avoir mais aussi à travers les rencontres que j'ai pu faire durant ces années. A travers mon parcours, j'ai découvert les interactions entre R&D, Production et Marketing. J'ai ainsi réalisé que l'innovation dans le secteur de la chimie ne provenait pas uniquement de la R&D mais surtout d’une bonne compréhension du marché par le Marketing. En travaillant au laboratoire, plusieurs questions restaient en suspend: pourquoi formuler tel produit plutôt qu’un autre? Pour qui ? Pourquoi ne pas lui conférer plus de propriétés techniques ? Le marketing permet de répondre à toutes ces questions : il permet de comprendre les attentes du client au-delà du cahier des charges technique. J’avais l’impression que le Marketing offrait une vision plus large et des activités plus diversifiées qu’un travail en laboratoire ou en production. Plus de créativité aussi... »

Quelles sources de difficultés, quelles sources de plaisir aujourd'hui ?

« Travailler dans le Marketing BtoB en tant que Junior, c'est découvrir un monde différent de celui auquel nous sommes plus habitués, le marketing de grande consommation. Une des difficultés est de découvrir les spécificités de l’univers BtoB : les stratégies de marques, les attentes des clients directs et indirects ainsi que les relations qui les lient… Travailler dans le Marketing BtoB, c’est aussi se confronter à des produits et des problématiques techniques. Le regard d'un ingénieur y est certainement un atout. J'ai aujourd’hui la chance de travailler sur la peinture, un produit que j’ai appris à formuler. Je peux ainsi mieux comprendre le produit et tenter de tirer le meilleur de ses propriétés afin d’orienter les arguments de vente en fonction des attentes de chaque segment ciblé. Ma principale satisfaction est de pouvoir retrouver tous les jours un côté technique et de travailler avec des produits qui m'ont intéressée auparavant. C’est un travail très varié qui permet, de plus, d’exprimer de la créativité. »

Quelle place pour une femme dans cet environnement ?

« Si les formations scientifiques sont encore souvent dominées par une majorité d'étudiants hommes, ce n’est pas le cas de celle que j'ai suivie, qui compte 50% de jeunes femmes en moyenne et 90% en Chimie de Formulation.
L'image du secteur de la réparation automobile, dans lequel je travaille actuellement, reste très masculine. Or les femmes ont bel et bien leur place dans ce secteur. D’ailleurs, le poste que j'occupe aujourd'hui a très souvent été occupé par une femme. Le contact passe aussi très bien avec les commerciaux et les clients directs (majoritairement des hommes). Nous aurions tendance à penser (et cela est sûrement ancré depuis des générations dans nos esprits !) qu’il est plus difficile pour une femme de s'imposer comme Key Account Manager face à des constructeurs automobiles tels que RENAULT ou PSA. Je pense que tout est une question de caractère. Les femmes sont tout aussi légitimes pour ce type de poste mais ont sans doute trop tendance à s’opposer des barrières en se disant qu’elles ne sont pas capables. Il ne faut pas hésiter à découvrir des secteurs que l'on dit "masculins" : la stratégie menée in fine afin de répondre aux attentes des clients et aux objectifs de ventes l’emporte sur la passion de l’automobile ! »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire